Galerie photos Contact Plan du site
FR EN DE

Le SOEV

 

LE SECOURS AUX ORPHELINS ET ENFANTS VULNERABLES

 

 

Pourquoi ?

 

Les orphelins sont considérés comme les plus vulnérables de la population tchadienne, le problème de leur prise en charge est surtout économique. Les premières années de vie d’un enfant coûtent chères et demandent du temps.

Souvent, ceux qu’on appelle orphelins de mère sont recueillis par une femme de la famille (grand-mère, tante…), parfois c’est la grande sœur (même si elle n’est encore qu’adolescente) qui endosse ce rôle de maman.

C’est un grand investissement de s’occuper d’un enfant supplémentaire dans des familles déjà souvent nombreuses, ceci d’autant plus quand l’enfant devrait être nourri au biberon la première année. Le lait coûte extrêmement cher au Tchad et n’est accessible qu’à une petite partie de la population puisqu’une boîte de lait par semaine revient à environ 1/10 du salaire mensuel.

Nombreux sont les orphelins qui ne survivent pas dans ces conditions.

Mais aussi, force est de constater que ces « mamans-relais », se retrouvent démunies face à ces nouvelles responsabilités qui leur sont attribuées.

Jusqu’en août 2015, Béthanie accueillait les orphelins en internat jusqu’à l’âge de 3 ans, les enfants étaient ensuite réinsérés dans leur famille.

.

En octobre 2016, Betsaleel a mis en place une nouvelle structure d’accueil.

 

 

Pour qui ?
 

  • Les orphelins, dès la naissance et leur « accompagnante ».

 

 

Comment aidons-nous les enfants?
 

L’accompagnante et l’orphelin sont accueillis dans un premier temps au PMI pour un suivi croissance (lien vers suivi croissance PMI). Si lors de la consultation, l’infirmier relève que l’enfant est en danger (état d’hygiène, manque de lait...), il oriente la « maman » vers l’assistante sociale qui proposera l’accueil en internat au centre pour une durée plus ou moins longue (quelques jours à plusieurs mois).

 

Soutien matériel :

L’enfant arrive souvent avec peu de vêtements, voire pas du tout. Grâce aux généreux dons que nous recevons en local, et en Europe (layette tricotée…), nous pouvons permettre à l’enfant d’être habillé décemment et d’avoir chaud.

Un trousseau est remis à l’accompagnante (savon, produits pour le bébé, etc…).

Des jeux sont mis à disposition pour éveiller l’enfant (peluches, hochet…)

 

Travail éducationnel :

L’accompagnante, encadrée par une assistante maternelle et l’infirmière référente, reçoit conseils et soutien dans la prise en charge quotidienne de l’enfant le temps nécessaire à l’appropriation de bonnes pratiques, mettant l’enfant hors de danger, autant que possible. Elle apprendra les règles d’hygiène (comment donner un bain, l’utilisation de l’eau, l’entretien du matériel…), des recettes pour les repas de l’enfant…

L’objectif est aussi d’impacter les familles et la communauté, avec un changement des pratiques.

 

Soutien alimentaire :

Les repas de l’enfant sont entièrement pris en charge par le centre et adaptés en fonction de son âge et sa situation.

 

Suivi santé :

L’enfant bénéficie de consultations gratuites sur place et après sa sortie jusqu’à l’âge de 5 ans. Les médicaments sont gratuits le temps de la prise en charge au SOEV.

 

 

Association Betsaleel - Route du Seyon 1 - 2056 Dombresson - Tél. +41 (0)21 534 46 41 - - CMS-Light v2.0 © www.WebExpert.ch